Place de la bataille du rail

La place dite « de la bataille du rail » se trouve au croisement de deux routes : l’avenue Kadiogo et l’avenue Oumarou Kanazoé. Elle est matérialisée par un espace au milieu duquel on observe une statue en bronze d’un homme en station debout, en marche le regard tourné vers le nord-est (direction de Tambao), portant sur l’épaule droite une traverse de rails, à sa ceinture une gourde et ayant dans sa main gauche un marteau. L’homme est arrêté sur des rails. Le tout est monté sur une estrade à quatre (4) niveaux reconstruite lors du bitumage de la route 2012. Les trois premiers niveaux sont circulaires et le dernier est une sorte de passerelles montantes. L’édifice est bien conservé car la structure qui soutient la statue en bronze est entièrement recouverte de carreau.

Dénommé « kon menem moogo » par les habitants, c’est-à-dire « ne disparaîtra pas du monde », ce monument symbolise la volonté de désenclavement (exprimée par les acteurs de la Révolution burkinabè), par la construction du chemin de fer Ouagadougou-Kaya-Tambao. Il a été construit sous la révolution et inauguré le 2 octobre 1985 par le capitaine Henri ZONGO, au moment où les rails était à 35 km de Ouagadougou. Avec la reconstruction en 2011 de l’avenue du Kadiogo, le socle du monument a été modifié pour donner sa forme actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *